Bienvenue.
Contexte.
Règlements.
Bottin.
Annexes.
Coeurs perdus.
Liens dimensionnels.

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Healthy Tea Party [ft. Le RGPC]
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jester
Trickster
avatar
A Flower ? Messages : 5
Munny : 22
Date d'inscription : 02/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Déc - 7:28
"Va donc te sociabiliser ma noble amie" m'avait dit la reine Minnie il y a à peine quelques jours. Voilà bien quelque chose que je n'avais jamais vraiment eût l'occasion de faire. La reine m'a demandé de m'associer avec un groupe de combattant de bien : le Radiant Garden Peacekeeping Committee. Ce groupe de combattant mènent une bataille sans relâche contre les Heartless tout cela dans le secret. Comment les infiltrés ? Rien de plus simple, Le roi Mickey jouât de ses relations avec un certain Merlin, une vieux magicien en pyjama bleu... Merlin dont la maison servait de quartier général au Comité de restauration m'offrit de rencontrer Léon, un membre influent de ce groupe. Celui-ci me permit de rejoindre le RGPC.

Oui mais voilà, je ne connaissais aucun de mes collègues hormis Léon et Merlin. Avec l'accord du magicien, je choisis donc d'organiser une sorte de goûter avec les membres du RGPC. Il y avait des sucreries, des gâteaux et des boissons à profusion. J'avais littéralement transformer l'intérieur de la maison de Merlin en salon de thé. Puis en grâce au Mog Steelskin, je contactais les membres du RGPC grâce à un courrier :

"Chers membre du RGPC,
Merlin le magicien organise chez lui un goûter dans le but que nous fassions plus ample connaissance. Tout ceci dans le but de nous rendre plus efficace dans nos actions coordonnés à l'avenir.
En espérant que vous serez des nôtres.
J."
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiya J. Kiryu
Psychomancer
avatar
Ex-Composer of Shibuya Messages : 5
Munny : 35
Date d'inscription : 16/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Déc - 18:10



Healthy Tea Party †





Il faudra que Neku m’explique comment nous arrivons à recevoir du courrier sans même être connus par qui que ce soit ici, dans ce monde. Well, ce sont surtout des publicités. Alors si c’est comme à Shibuya, il y a probablement des Humains qui en distribuent dans toutes les boîtes aux lettres qu’ils voient. Sigh. Un coup d’œil à l’horloge et de télékinésie plus tard, la voilà qui se tait à nouveau. Je la repose sur une… hmm ? Cette enveloppe ne ressemble pas à une publicité. La prenant, je l’ouvre et lis la lettre à l’intérieur.

« Non, poubelle. »

Je rejette la lettre sur la table et croise les bras. Un courrier destiné aux membres du Radiant Garden Peacekeeping Commitee (ils doivent vraiment faire quelque chose à propos de ce nom trop long). Qui nous invite à un goûter chez Merlin l’Enchanteur. Ils ont quel âge, sérieusement ? On dirait un groupe d’enfants qui fête un anniversaire. Cela semble tout de suite bien pathétique et je pourrais presque remettre en cause leur ’’professionnalisme’’. Quoi qu’il en soit, leur goûter pour faire ’’plus ample connaissance’’, ça sera sans moi.



Au moins, c’était la décision que j’avais prise quelques heures plus tôt jusqu’à ce que Neku me convainque d’y aller. Ou de l’accompagner parce qu’il ne peut pas se passer de moi, hee hee. L’un ou l’autre, au choix. Soi-disant car en apprendre davantage sur nos ’’coéquipiers’’ pourrait être utile à l’avenir. Je ne vois vraiment pas en quoi converser autour d’une tasse de café avec d’autres inconnus va nous aider à sauver Shibuya. Nouveau soupir. Enfin, puisque Neku voulait participer…

Hissant les murs au plus haut dans mon esprit et arborant mon habituel petit sourire narquois apathique, j’observe les lieux avec une légère méfiance. Je perçois rapidement la Musique de quelques individus et m’avance dans leur direction jusqu’à voir les propriétaires respectifs des Musiques.

« Morning ~ Mon cher, cher partenaire et moi tenons à vous remercier pour l’invitation à ce goûter. »

Espérons que ce goûter se révèle un tant soit peu utile. Et Neku, ta plaisanterie au sujet de considérer ces gens comme mes Reapers, à la différence que je n’ai aucun contrôle sur eux, n’était sincèrement pas drôle.



Joshua ironise
en #DCB4FF
Revenir en haut Aller en bas
Neku Sakuraba
Psychomancer
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 5
Munny : 25
Date d'inscription : 16/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Déc - 18:44
I work alone

Heh, depuis quand j’ai arrêté de croire en ce mantra ? Des années maintenant. Deux années, je dirai, maintenant. Est-ce long ? Dans la vie d’un ado, oui, je suppose. Je suppose... dans celle d’une entité incroyablement invraisemblable et visiblement... vieille... non. Je suppose que non. Je suppose beaucoup de choses en ce moment. Mais avec mon univers qui s’est littéralement effondré sous mes pieds, je n’ai plus d’autres choix que de supposer. Supposer que ce que je fais n’est pas trop mal, supposer que j’avance dans la bonne direction, supposer que les autres parviendront à nous retrouver, supposer que nous parviendrons à rejoindre notre monde engloutis.

Heh...

Supposer que toi et moi, c’est plus qu’une histoire de ‘Pas trop le choix que de se supporter pour l’instant’.

Parfois j’en doute.

Une occasion comme celle-ci de littéralement pouvoir étendre ta toile perverse et soi-disant amusante sur d’autres, tu aurais dû sauter dessus. N’importe quoi pour pouvoir me mettre dans l’embarras, n’importe quoi pour pouvoir me faire sortir de mes gonds. C’est ce que tu aurais dû faire, c’est ce que tu aurais fait. Est-ce que je me trompe ? J’ai toujours tant de mal à deal avec les inconnus que de m’envoyer à cette réunion/fête de notre groupe aurait dû te faire jubiler intérieurement. M’imaginer tenter de m’entendre avec des gens qui me foutent hors de moi, n’est-ce pas ce que tu aimes ? Ce que tu aimais observer ?

Alors pourquoi ? Pourquoi est-ce moi qui ait dû te convaincre ?

Je t’ai dit de les considérer comme tes anciens Reapers, à utiliser pour parvenir à tes fins. Je déteste ça. J’ai toujours détesté ça.

Pourquoi, alors même que nous traversons le portail vers le Radiant Garden, je ne peux m’empêcher de songer que ta fracture est peut-être plus profonde que ce que je pensais ?
Est-ce le moment ? Non. Bien sûr que non. Si je t’ai convaincu, c’est pour nous sortir de cette routine gauche qui s’est installée, pour te montrer que le mince filet d’espoir vain est mieux que le désespoir sans fin où tu cherches à te réfugier. Où tu cherches à m’écarter.
Même si tu penses si peu de moi, je suis persuadé que nous pouvons faire quelque chose.
A moins que je n’ai simplement pas envie de retourner à cette existence fade et sans saveur. Grise et sans couleur. A ce ‘moi’ que tu as choisi sans hésiter.

Sans doute détestes-tu ce que je suis devenu. Mais alors que la lumière nous enveloppe, que notre voyage débute, je tiens à te le rappeler.

Je suis ton œuvre.

Alors deal with it, prissy kid, parce que je suis pas près de te lâcher.
***********

Autant San Fransokyo ressemble vaguement à un ‘Shibuya du futur’, la guerre mortelle pour les tendances en moins, autant Radiant Garden n’a juste rien à voir avec tout ce que j’aurai pu imaginer. J’ai juste l’impression de fouler des pieds un conte pour enfant, un de ceux que nos parents nous racontent avant de s’endormir, rempli de princes et d’autres mièvreries de ce genre. L’architecture est juste... étrange. Tout me semble étrange, je suppose que c’est normal. Ce qui l’est moins, c’est comment d’un claquement de doigt, tu as effacé ce marasme de ton visage, pour y plaquer ce sourire, ce léger rire qui me ramène deux ans en arrière. Ces manières, ces gestes, ce ton incroyablement calculé pour m’irriter, cette simple phrase alors que tu ouvres la conversation avec n’importe qui.

Je ne suis pas certain de comprendre ce que tu cherches à faire.
Est-ce un jeu ? Une façade ? Autre chose ?

Pour ça, faudrait-il que je te comprenne vraiment. Ce n’est pas le moment. Ce moment-ci est consacré à ce que nous pourrions faire, égoïstement, pour retrouver Shibuya.
Peut-être est-ce cela que tu fais.

Alors, je n’ai plus qu’à entrer en scène. J’ai l’impression de ne connaitre personne ici, parce que c’est le cas. Je ne connais personne.

A part toi. Toi et cet irritant ton que j’ai toujours envie de corriger. Ton que je vais corriger, quitte à m’inviter dans cet embryon de conversation.

« Shit Josh, c’est comme ça que tu te présentes, toi ? » A qui s’adressait-il d’ailleurs ? Oh. Une fille ? Une fille qui sort d’une soirée d’Halloween... ? Non, c’est juste que cette espèce de panoplie de cow-boy portée sans ironie me fait toujours bizarre. « Sorry, lui, c’est Josh’ et je suis Neku. On va dire qu’on est plus ou moins nouveau dans le Game. Et toi ? »


Mon 'monde' s'agrandit en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 30
Munny : 72
Date d'inscription : 30/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Jan - 16:36
Morgana, il y a une urgence kupo! Merlin a besoin de toi tout de suite. Il t'attends chez lui à Radiant Garden, et vite Kupo !

Etrange message de la part des mogs. Un simple mot, curieux pour des petites choses ayant l'habitude de remettre les messages en personne. Encore plus si cela est important. Ce n'est pas comme si Merlin était un membre anodin du RGPC. Peu importe, Morgana est déjà en route, sa combinaison de combat prête et portant sur elle son sac d'affaires. Quelque-soit la mission, elle l'accomplirait et avec succès. Après tout, les urgences, c'est son quotidien. Traversant les rues au pas de course, évitant les piétons et esquivant les collisions avec une agilité abracadabrante, la cyborg fonce vers le point de rendez-vous. Sa course se poursuivit jusqu'à finalement atteindre la bon vieux bercail de ce non moins vieux enchanteur. Et alors, une fois de plus,la voilà qui, à défaut d'ouvrir la porte, la défonce presque dans sa précipitation. Comme si déconnectée, son manque de lucidité l'avait empêché de remarquer tous ceux et celles présent dans la pièce, trop occupée qu'elle était à fermer négligemment la porte derrière elle.

ME VOILA ! Je suis désolée Merlin, j'ai reçu le mot en retard. Je sais c'est étrange venant des mogs, eux qui sont toujours à l'heure pile. Mais pas de temps à perdre! Pourquoi est-ce que tu m'as appel-A peine s'était-elle retournée vers le gros de la pièce qu'elle se rendit presque compte de la situation.

Pas de bureau, pas de bibliothèques, pas de livres et vaisselles en vrac et encore moins de vieux barbu. Juste, une espèce de grand salon de séjour, en plus cossu. Le cerveau de Morgana fonctionna alors à 200 à l'heure. Elle n'a pas pu se tromper de maisons, elle qui a toujours eu l'habitude de s'y rendre. Est-ce qu'il y aurait une fête? Lui aurait-on menti pour la faire venir ici? L'espace de quelques secondes, elle ne dit rien et les regarde. Et puis, soudainement, elle lève un sourcil, lève sa main métallique et, avec , les salue avec un sourire aussi chaleureux que circonspect.

...Et bieeeen... Bonjour !
Revenir en haut Aller en bas
Atlas
Red Mage
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 2
Munny : 15
Date d'inscription : 03/01/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 4:05
Je venais tout juste de terminer d’entraîner mon corps humain – bien plus commode dans un monde qui n’est pas le mien – lorsqu’une petite créature vint à ma rencontre. Ah, oui, je me souvenais de ces bestioles. Ici, ils s’appelaient des Mogs. Gentils comme des peluches et serviables, je n’eus rien à leur redire depuis mon arrivée ici.

On me transmit donc une invitation à un… goûter ? Je ne savais trop à quoi cela pouvait bien référer. Aussi, pousser par une curiosité certaine – et parce que l’on ne cesse jamais d’apprendre, au final – je suis partie rejoindre cet attroupement d’individus que je n’avais, encore, jamais rencontré. Bien sûr, on m’avait parlé d’eux, mais sans plus.

Je dois reconnaître que j’ai sans doute manqué de discernement en ne posant pas davantage de question à leur sujet, auparavant. Nous étions supposés travailler ensemble, après tout. J’avais là une occasion de me rattraper. C’est dans cet état d’esprit que j’arrivais là-bas, sous mes traits humains. « Bien le bonjour messieurs, mesdames. Je me permets de me présenter, je suis Atlas. Enchanté de faire votre connaissance. » J’avais entendu dire que c’était ainsi que les humains se présentaient à leurs semblables.

Bien que je ne sois pas humain à la base – loin s’en fut-, rien ne m’empêchait d’essayer de me familiariser à leurs coutumes.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garden Party
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage
» Loups Garous Party 2011
» Murder Party "Apothéose"
» Party de Noel!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Expositio. :: Villes & Villages. :: Radiant Garden.-
© Beyond the Keyhole, 2018 - toute reproduction est prohibée.