Bienvenue.
Contexte.
Règlements.
Bottin.
Annexes.
Coeurs perdus.
Liens dimensionnels.

Éditer mon profil
Nouveaux messages
Supprimer les cookies
Sujets actifs aujourd’hui
Marquer les forums comme lus

Si complexes - si froids
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neige Percenuit
Cryomancer
Neige Percenuit
I'm too sexy for my icon Messages : 5
Munny : 35
Date d'inscription : 27/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Nov - 16:07
Neige Percenuit.
}


ATTAQUE
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
DÉFENSE
★★★★★★★☆☆☆
MAGIE
★★★★★★★★★★
SOIN
★★★★★☆☆☆☆☆
VIE
★☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Nom : Hyllia de base, mais elle a choisi celui de Percenuit.

Prénom : Neige.

Âge : 18 ans.

Groupe : Dark Council.

Classe : Mage (+2 Magie, -2 Défense).

Sous-classe : Cryomancer (+1 Magie, -1 Attaque)

Type d'arme : Rapière, ou bien des armes de glace improvisées comme des stalagmites.

{
Type préféré de combat.

Neige se spécialise dans la magie, et plus particulièrement dans les sorts de glace. C'est une élémentaliste capable de se renforcer dans un environnement froid. Elle est capable d'utiliser ses sorts aussi bien de manière offensive que défensive, et est également capable de lancer des sorts de soin. Ses capacités magiques sont de plus renforcées par la pierre philosophale qu'elle a pu récupérer. Elle maîtrise assez bien la rapière dont elle se sert surtout pour se défendre.

Ses points faibles sont la chaleur, qui lui fait énormément de dégâts, son statut assez frêle également.

{
Habiletés spéciales.

Ice angel (Classe) : +3 à toutes les statistiques dans un environnement froid, +4 si glacial. -3 à toutes les statistiques dans un environnement chaud.
Ice age (Personnel) : Neige se cache parmi des statues de glace pour tromper l'ennemi. Celui-ci doit faire un d4 en attaquant : Sur 4, il touche Neige. Sur 1, 2 ou 3, il attaque une statue à la place, laissant à Neige une attaque supplémentaire. Une fois par combat.
{
Caractère.

Je ne suis qu’une moitié séparée de son tout. Les ombres sont mon essence. J’ai été arrachée il y a de cela plusieurs mois de mon ancien « Moi ». Il paraît que je suis dénuée de cœur. Que je ne suis qu’une simili, comme on les appelle. À moins que je ne sois un nescient ? Je ne le sais pas vraiment. Je sais en revanche que je ressens des choses. Des choses que j’ai souvent du mal à nommer ; mais des choses qui sont là, malgré tout, et qui me font me sentir bien. La plupart du temps, du moins.

Je ne me souviens plus très bien du jour où j’ai été arrachée à mon autre moitié. Je sais juste que ce jour-ci, il faisait froid, très froid. Je sais aussi que je n’étais pas la première à subir ce sort, loin de là. Ils étaient plusieurs à avoir été sciés en deux, dans la douleur et les larmes. Combien exactement ? Je ne le sais pas.

J’ai pu rencontrer l’une d’elles. Ambre, c’était son nom. Et, je ne sais pas pourquoi ni comment, j’ai commencé à me sentir toute étrange vis à vis d’elle. Mes pensées étaient souvent tournées vers elle, mais je n’arrivai presque pas à lui parler. C’était quelque chose de nouveau pour moi. Était-ce parce que j’étais toujours liée à mon autre moitié que je pouvais ressentir cela ? C’est ce que je crois ; je ne suis pas complètement d’ombres et ne dois pas perdre ce lien précieux.

Que se passerait-il si ce lien était brisé ? Probablement deviendrais-je une de ces créatures, incapables de ressentir de la joie ou ce qu’on appelle l’amour. C’est quelque chose qui me terrifie vraiment. C’est pourquoi je tiens à préserver ce lien qui existe entre mon autre moitié et moi-même. Même si, au fond, je ne sais pas trop ce qui pourrait ou ne pourrait pas l’entraver, je fais preuve de prudence.
Histoire.
}

Au début, il n’y avait rien. Elle ne se souvenait de rien de sa « vie d’avant ». Son autre soi, comme on l’avait appelée. Elle s’était éveillée seule, dans un château sombre, couverte d’un drap seulement. Elle ne savait pas qui elle était ou ce qu’elle faisait dans cet endroit. Elle s’était mise à faire les cent pas, laissant sa main caresser les murs de pierre qui l’entouraient de tous les côtés. Son regard se perdait dans les ténèbres de la pièce. Une fine couche de givre poursuivait ses pas, semblant venir de ses pieds nus touchant le pavé. Le givre envahit peu à peu la pièce, la rendant glissante. Une couche de neige vint recouvrir le verglas, sans que la jeune femme n’en semble gênée.

Au bout d’un temps, l’un des murs se mit à bouger, dévoilant une porte cachée. Trois femmes et un enfant firent leur apparition. L’une d’elle ressemblait terriblement à celle qui n’avait pas encore de nom, si ce n’est que ses cheveux étaient plus longs et étaient plus proches du blond jaune que du blond platine. Une autre fille, plus petite et rousse, avec de grands yeux bleus, lui faisait un drôle d’effet. Enfin, la dernière, brune, armée d’une batte, semblait impatiente de quitter l’endroit.

« Céleste, voici ton autre toi ! », fit l’enfant aux deux roses, l’une bleue, l’autre noire.

Autre soi. Elle ressentait quelque chose d’assez bien décrit par ces mots envers cette jeune femme qui lui ressemblait. Un lien particulier, difficile à exprimer autrement. On lui expliqua qu’elle était une partie de cette femme, qu’elles étaient comme les deux facettes d’une même pièce, séparée par un homme aux motivations inconnues. Toutes, sauf l’enfant, avaient subi le même sort. La Lumière et les Ténèbres, séparées mais liées.

Ils trouvèrent d’autres êtres séparés en montant ce qui était en fait une tour. Et en gravissant les marches, Neige se rapprocha de plus en plus de la rouquine, nommée Ambre. Elle se mit à se sentir proche d’elle, mais d’une manière différente qu’elle était proche de Céleste. Et ce sentiment semblait réciproque… Mais elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. À force de grimper, ils finirent par rencontrer une femme grise aux longs cheveux noirs, nommée Eirwenn. Sa voix était monotone, et elle se présentait comme la responsable de leurs malheurs. Ils la combattirent, et la vainquirent, mais se rendirent compte qu’il n’en était rien : celle-ci souhaitait se faire éliminer pour que le véritable responsable, un certain Hermès Trismégiste, un être qui voulait défier la mort, ne puisse accomplir son plan.

Celui-ci voulait séparer lumière et ténèbres dans le cœur des gens afin de créer la Pierre Philosophale, qui lui permettrait d’accéder au Kingdom Hearts. Ils le combattirent, mais Ambre fut tuée dans la bataille. Neige avait réussi à récupérer la pierre, et tenta de l’utiliser pour ramener Ambre parmi eux. Elle échoua. Brisée, elle se jura d’obtenir le Kingdom Hearts pour ramener celle qu’elle aimait.



{
Particularités.

- Élémentaliste de froid.
- Être au coeur pur de ténèbres lié à sa partie lumineuse, capable de ressentir des émotions positives.
- Cherche à obtenir le Kingdom Hearts pour ramener celle qu'elle aime.
- Libéréééée, délivréééée.
Hors-jeu. }Je vous aime ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Wayfinder
I'm too sexy for my icon Messages : 109
Munny : 302
Date d'inscription : 20/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur https://beyond-the-keyhole.forumactif.com
Sam 19 Jan - 16:56
Validation!
}



{ Petit mot.
YASSS FINALLY.

ALLEZ VA FAIRE RÉGNER LE BLIZZARD ÉTERNEL SUR LES MONDES

ou pas. comme tu veux.

N'oublie pas d'aller Recenser ton personnage ou ton avatar!

Statistiques. }

  • Rang : Novice.
  • Points de vie : 105PV.
  • Attaque : 4.
  • Attaque critique : 5.
  • Magie : 18.
  • Sort critique : 31.
  • Défense : 7.
  • Soin : 9.
  • Curaga : 14.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si complexes... Et si froids...
» (FlashB) « Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu’on ne devrait les effectuer qu’après un long apprentissage ou bien tout simplement les interdire » ~ Jalan & Jorelle
» « Les retrouvailles sont des phénomènes si complexes qu'on ne devrait les effectuer qu'après un long apprentissage. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Dispositio. :: Éveil des Cœurs. :: Cœurs éveillés.-
© Beyond the Keyhole, 2018 - toute reproduction est prohibée.