Bienvenue.
Contexte.
Règlements.
Bottin.
Annexes.
Coeurs perdus.
Liens dimensionnels.


I want to punch something very hard in the face | Kairi, Xigbar
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Larxene
Ninja
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 3
Munny : 20
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Nov - 23:46
Vous savez ce que les gens disent souvent ? Qu’il ne faut pas faire confiance à une folle furieuse qui s’ennuie. C’est très logique, en effet. Surtout quand ladite folle furieuse et dotée de pouvoirs des ténèbres et même, d’électricité. Pourquoi ? Nous ne le saurons jamais.

Toutefois, c’était de la confiance qu’elle avait reçu du vieux et des autres Xehatrucs. Ils savaient bien que Larxene était une bombe à retardement. Qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose sinon elle allait exploser. Et bon, personne ne voulait qu’elle explose. Personne. C’est pourquoi ils lui donnèrent une simple mission de surveillance. Surveiller qui ? Kairi. Ils savaient où elle se trouvait : Radiant Garden. Pourquoi elle était là ? Ils voulaient bien le savoir. Le plus d’information qu’ils avaient le mieux c’était pour l’Organisation XIII. Les douze vieux et la fille. Ouais. Mais bref, elle n’avait rien à dire contre cet ordre. À part quelques soupirs. Larxene avait appris sa leçon depuis la dernière fois. Se battre contre les plus forts, c’est perdu d’avance. C’est pourquoi elle allait être une bonne fille et écouter ce que le vieux lui disait. Oui blablabla Kairi blablabla pas lui parler blablabla. C’était juste parler pour parler. Ils aimaient entendre leur propre voix, ceux-là. Pfft. Pas comme elle, voyons.

Alors c’est en grognant que la nymphe entra dans le portail des ténèbres qui menait à Radiant Garden. Elle qui voulait frapper quelque chose. Tuer quelqu’un. Au moins, poignarder un innocent ? Non ? Même pas ? Roh mais ils sont même plus drôles. Marluxia lui aurait laissé poignarder un étranger, lui.

Les ténèbres s’ouvrirent devant la jeune blonde pour révéler une ville trop joyeuse pour son propre gout. Après tout ce qui s’était passé ici, elle s’attendait à ce que les gens soient déprimés, à terre, morts, au moins. ET NON. Ils avaient le truc qu’ils appelaient ‘’Camaraderie’’ ou quelque chose con du genre pour les motiver à tout reconstruire. Ils avaient même leur petit club de lecture de grand-mère qui ne faisait pas grand-chose de plus que les autres, quand elle y pensait. Bref.

Le Numéro XII était sur un des grands murs de la ville. Ce qu’elle pouvait donner à cet endroit, c’était que c’était tellement facile d’espionner des gens. Tellement de toits de maison, d’endroits hauts dans le ciel où les gens ne pensent pas toujours à regarder. Faut dire qu’elle n’était pas très discrète dans son manteau tout noir. Mais elle l’aimait bien ce manteau.
Commença alors la quête de la nymphe pour trouver la chère petite Kairi. Elle ne l’avait jamais vue de ses propres yeux, mais elle savait à quoi elle ressemblait. Exactement comme Naminé, mais rousse. Ouais probablement quelque chose comme ça. Et Naminé, elle avait tellement détesté sa face de petite merde qui se plaint tout le temps qu’oh oui elle s’en rappelait. Bon, Larxene n’était pas une novice dans l’art d’espionner les gens. Elle le faisait avant même d’être une Nobody. Probablement. Elle ne s’en rappelait plus trop, pour être honnête. C’était mieux comme ça.

Quelques minutes passèrent, alors que la blonde se téléportait d’endroit à endroit, utilisant les corridors des Ténèbres, pour chercher la chère petite Kairi. C’était dur, trouver une seule personne dans tout ce tas de monde. C’était dur et ça énervait Larxene. Beaucoup.

    « Raah non, mais elle peut pas être facile à trouver la petite p—»


Ah eh bien tiens, fallait que demander. La voilà. Marchant toute seule dans les rues du Radiant Garden. Où est-ce qu’elle s’en allait comme ça ? Hm. Alors la petite voix dans sa tête lui disait de ne pas aller la voir, mais cette voix-là disait des conneries la plupart du temps. Elle voulait avoir du plaisir, elle allait aller l’agacer un peu. Peut-être lui lancer un couteau derrière la tête. Ou deux. Ou trois.

La blonde se téléporta dans une ruelle plus loin, sur le chemin que celle-ci s’attendait à ce que Kairi prenne. Et lorsque la chère petite Princesse de Cœur passa proche de la ruelle, un pied se mit dans son chemin, soudainement ! Oh non ! La pauvre Kairi qui s’éclate la figure par terre! Oh non. Oh non c’est beaucoup trop drôle.

Le rire qui sortit des lèvres de la folle furieuse alors qu’elle se révéla des ténèbres aurait glacé le sang de n’importe qui aux alentours et aurait fait pleurer des bébés. C’était un rire moqueur, méchant, enfantin. C’était le rire d’une personne qui vient de voir quelqu’un d’autre se faire mal et qui est TRÈS contente de son coup.

    « Aaaaaah la la la la Kairi, il faut que tu regardes où tu marches, voyons! Tu vas te faire mal. On ne voudrait pas ça, hmmmm? »


Un sourire sadique se percha sur ses lèvres. Elle allait avoir du plaisir à la torturer. Mentalement, bien sûr… Bien sûr.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Expositio. :: Villes & Villages. :: Radiant Garden.-
© Beyond the Keyhole, 2018 - toute reproduction est prohibée.