Bienvenue.
Contexte.
Règlements.
Bottin.
Annexes.
Coeurs perdus.
Liens dimensionnels.


Made of glass [Aqua]
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sora
Keyblade Wielder
avatar
La lumière me guide Messages : 5
Munny : 30
Date d'inscription : 30/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 13:33
Il régnait dans ce monde une ambiance mortifère. Comme si toute vie s’était éteinte. Sora avait senti un frisson lui parcourir l’échine dès qu’il avait posé le pied à terre. Rarement, lors de ses précédentes aventures, avait-il eu l’occasion de parcourir un monde si froid. C’était une forêt sombre, distante, glaciale, comme pouvait l’être une mère incapable d’aimer. D’un signe de la main, il indiqua à ses deux acolytes de toujours de rester en arrière alors qu’il allait s’aventurer dans les bois de Dwarf Woodlands.

Il n’y avait pas un bruit autre que le murmure chaud du vent. Quelques feuilles mortes virevoltaient ici et là dans les airs, alors que non loin d’ici ruisselait un petit fleuve. Mais quelque chose n’allait pas. Comme s’il y avait quelque chose de fondamentalement négatif qui empoisonnait l’air de ce monde.

Au loin, un peu en hauteur, Sora pu apercevoir une sorte de château. C’était probablement là-bas qu’était la source du problème. Fronçant les sourcils, il fit apparaître Chaîne Royale dans ses mains. Il allait rendre à ce monde sa superbe d’avant. Traversant les bois, contrairement à ce qu’il aurait crû, il ne rencontra aucun sans-coeur. Rien qui ne puisse lui barrer la route. Ce monde-ci était-il endormi, lui aussi ? C’était très étrange.

Il arriva bientôt en contrebas du château de pierres. Toujours aucun signe de vie en vue. C’était de plus en plus inquiétant. Décidé à ramener les choses dans le droit chemin, Sora s’introduisit dans la bâtisse. Il erra quelques interminables minutes dans les couloirs du château, perdant plusieurs fois son chemin. Après ce long moment d’errance, il se retrouva dans une salle sombre, avec un chaudron en son centre. Un grand miroir était accroché au mur.

C’était ici qu’il aurait sa réponse. Il s’approcha du miroir, posant sa main sur la surface argentée.

Quelque chose, ou quelqu’un, l’observait.


Revenir en haut Aller en bas
Aqua
Keyblade Master
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 18
Munny : 41
Date d'inscription : 27/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 23:06
Une grande expiration. Un sourire vif, vil, une pensée doucereuse. Elle claque sa langue et laisse le venin s’emparer de ses veines.

« Comme on se retrouve. »

C’est sa voix qui se percute contre la surface, son visage qu’elle voit prisonnier de la glace. C’est cette même image qui se renvoie contre elle, cette image brisée et délabrée, de ses vêtements troués et sales, de ses cheveux bleus remplis de poussière blanche et de neige, ses bretelles rose brisées. Elle retrouve ses lèvres gercées et sanglantes, ses yeux tombants, les poches violacées coulant de ses yeux où les larmes s’étaient si souvent retrouvées.

Elle revoit ses yeux de tanzanite, la petite teinte mauve, cette profonde tristesse, cet espoir volatilisé. Elle ressent de nouveau la panique et le désespoir dans l’étincelle de ses prunelles. Voilà qui elle était. Voilà qui elle était depuis longtemps, depuis trop longtemps.

Elle avait fait sa paix. Ces Ténèbres étaient là où elle demeurerait, là où elle appartenait désormais. Elle, Maître de la Keyblade oubliée, elle qui avait si longtemps défendu la Lumière, n’était plus qu’une ombre d’elle-même.

Pauvre, pauvre Aqua, que personne ne viendrait chercher, que personne ne viendrait sauver. Pourquoi quiconque le ferait? Elle était là, elle dépérissait dans les plus sombres ténèbres de ce monde. Depuis combien de temps avait-elle eu quiconque autre qu’elle-même à concerter, quiconque autre que sa propre langue venimeuse lui renvoyant des pensées toujours plus sombres les unes que les autres?

Était-ce sur le point de changer? Une présence. Une présence derrière son reflet mensonger. L’image que renvoie le miroir change, soudainement, comme s’il s’ouvrait sur un autre monde. Était-ce ce qui se passait? Était-ce ce qui la sauverait? Voilà qu’un jeune homme se tient devant elle, dans une chambre qu’elle ne connaît que trop bien. Des souvenirs épars s’emparent de son esprit. Elle veut sortir. Elle doit sortir. Sa main touche la glace et la sienne prend place au même endroit. Mais la glace les sépare. Le miroir la sépare de son but. Mais elle sent quelque chose – cette magie qui habite toujours le miroir, de l’autre côté, une magie qui avait permis, il y a si longtemps, de la transporter à l’intérieur.

Elle ne peut le laisser s’enfuir. Elle veut faire souffrir. Si elle ne peut sortir, elle l’amènera avec lui.

C’est dans cette magie qu’elle puise pour refaire naître dans le miroir cette flamme qui l’avait un jour poussée à y entrer, à s’y faire aspirer.

Elle le tire dans son monde et ne lui laisse aucune chance de sortie. Dans l’ombre du Realm of Darkness, elle laisse son corps éloigné de sa vue, jusqu’au moment où, dans une vive lumière, Master Keeper prend place dans sa main.

Son regard doré scintille dans la noirceur alors qu’elle le pose sur lui.

Souffrir. Elle veut le faire souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Sora
Keyblade Wielder
avatar
La lumière me guide Messages : 5
Munny : 30
Date d'inscription : 30/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 18:18
Quelque chose se mit à briller dans le miroir. Une sorte de présence magique… Sora plissa les yeux, ébloui par cette lueur blanchâtre. Quelque chose happa sa main et le tira d’un coup vers l’intérieur. Tout à coup, il n’y avait plus rien. Plus rien d’autre que l’obscurité, infinie. Sora tomba au sol, se rattrapant sur les mains. Sa keyblade vola à quelques mètres de lui, dans les ombres. Il peinait à la discerner, tellement les ténèbres étaient épaisses. Il se releva et épousseta ses vêtements, avant de lever les yeux. Deux iris orangés le fixaient, deux yeux luisant, perçant les ombres. Il recula d’un pas, puis deux, se retrouvant dos au miroir.

Il pencha la tête en détaillant le visage de la jeune femme qui lui faisait face. Alors qu’il allait la détailler, une lueur vive l’aveugla. Il ferma les yeux, détourna le regard et cacha son visage de ses bras. Il lui fallut quelques instants pour se remettre de l’aveuglement. Il releva la tête. Sora ne discernait plus rien, si ce n’étaient ces grands yeux jaunes orangés qui le fixaient à travers la nuit.

D’un mouvement de la main, il fit apparaître Chaîne Royale à son poignet et se mit en position de défense. Était-ce un sans-coeur ? Un simili ? Pourtant, ça n’en avait pas l’air… Par principe, il allait tenter la voie diplomatique.

« Hé ! Qui êtes-vous ? Où sommes-nous? »

Pas terrible comme introduction, mais en face d’une personne visiblement motivée à lui faire du mal, Sora n’avait pas vraiment le temps de réfléchir à une meilleure entrée en matière. Il fronça les sourcils. Visiblement, la personne qui lui faisait face n’avait pas envie de répondre amicalement. Mais par principe, l’adolescent restait sur la défensive, refusant de porter le premier coup.

Il croyait aux miracles.


Revenir en haut Aller en bas
Aqua
Keyblade Master
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 18
Munny : 41
Date d'inscription : 27/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Déc - 21:04
Pauvre, naïve créature. Dès qu’il entre, il semble perdu, inquiet. Un sourire vorace s’impose sur les lèvres d’Aqua. Oh, ne sait-elle pas à quel point cet air lui appartenait, il n’y a que quelque temps ?

Tant de temps ; si peu de temps. Sa mémoire lui échappe.

Ici, il est seul, tout comme elle est seule. Ils sont seuls et se font face, deux âmes enfermées dans le même endroit, contre l’adversité d’un monde entier.

Il se relève, ce pauvre garçon. Sa Keyblade git toujours au sol ; et bien qu’elle reconnaisse bien — trop bien — la silhouette de celle-ci, elle ne bronche qu’à peine, ses yeux fixés sur cette petite âme qui se relève et s’époussète avec si peu de méfiance. Candide.

Innocent.

Sa Keyblade réapparait dans sa main dans une volée de lumière. Il la tient adroitement, mais pas comme quelqu’un qui a des années d’expérience à la manier. Un enfant avec un jouet.

Il l’interpelle. Lui demande son nom ; où ils sont. Un rire amer fuit sa gorge.


« Ne peux-tu pas le sentir ? »

Un pas, deux pas. Elle s’approche tel un prédateur vers sa proie. Ses mouvements sont calculés, rythmés.


« La peine, la solitude. »

Petite expiration vive. Elle inspire, prend l’air ténébreux en ses poumons corrompus. Deux mots se prononcent, amers, tranchants.


« Le désespoir. »

Les ombres virevoltent autour d’elle et ses yeux s’illuminent de nouveau dans l’obscurité.


« Ne sens-tu pas les Ténèbres, tout autour de nous ? »

L’influence du Realm of Darkness l’habite, la puissance de tout un monde infecté par la plus sombre noirceur.


« Qui je suis n’a aucune importance. Ce qui importe, ici… »

Elle disparait dans une ombre, saute derrière lui.


« Est la souffrance ! »

Master Keeper s’élance dans le but d’asséner un coup à l’épaule de son interlocuteur.

Que la danse commence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Aqua Di Gio
» Asa Made Jugyou chu !
» « The parting glass. » (08.01.11 - 10h48)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Expositio. :: Royaumes. :: Dwarf Woodlands.-
© Beyond the Keyhole, 2018 - toute reproduction est prohibée.