Bienvenue.
Contexte.
Règlements.
Bottin.
Annexes.
Coeurs perdus.
Liens dimensionnels.


My world was a dark place
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Agnès
Pathfinder
avatar
I'm too sexy for my icon Messages : 10
Munny : 39
Date d'inscription : 22/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 5:50
Agnès
}


ATTAQUE
★★★★★★★★☆☆
DÉFENSE
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
MAGIE
★★★★★☆☆☆☆☆
SOIN
★★★★★★★☆☆☆
VIE
★★★☆☆☆☆☆☆☆
Nom : Pas à sa connaissance.

Prénom : Agnès

Âge : 8 physiquement, 15 en théorie.

Groupe : Radiant Garden Peacekeeping Committee

Classe : Freelancer (+2 attaque ; -2 soin)

Sous-classe : Pathfinder (+1 défense; -1 magie )

Type d'arme : On peut remarquer que son écharpe bouge d'une bien étrange façon, et même en l'absence de vent… Il reste néanmoins difficile de croire qu'il s'agisse d'une arme alimentée par l'énergie magique de sa porteuse. Du moment qu'elle reste à son cou, elle peut atteindre des distances variant de 1 à 3m, et ses extrémités peuvent changer de forme (ex : pointes tranchantes comme des lames, marteau, moyen de prise pour monter quelque part…).

{
Type préféré de combat.

Agnès préfère combattre à distance moyenne. Le corps à corps est dangereux, le combat à distance ne lui permet pas d'atteindre ses adversaires. Son point fort réside surtout dans son agilité. Ayant une défense presque inexistante, la jeune fille est obligés de tout miser dans ses esquives aux attaques adverses.

{
Habiletés spéciales.

- [sous-classe] RUN : Le personnage fait un repli stratégique le temps de récupérer des pvs avant de revenir au combat. La récupération d'1pv équivaux à __ tours. (en d'autre termes : elle fuit et vous laisse vous débrouiller).
- [Unique] Last chance : Agnès fait surchauffer son ampoule en y mettant la totalité de son énergie restante, la rendant incapable d'attaquer par la suite. L'attaque a le même rendu visuel que Méga Foudre, en plus lumineux.
{
Caractère.

Discrète
A l'origine, tu l'étais par besoin. C'était l'unique moyen de survivre, ou de vivre un peu plus longtemps. Même si « peu » était relatif de là où tu viens. Désormais, il s'agît plutôt d'une habitude. Tu ne te rends même plus compte de l'être en fait. Au moins, tu ne risqueras pas de te faire bêtement voir lors d'une mission. NON NE PARS PAS PARLER A CET AUTOCHTO---- Trop tard.

Observatrice
Que ce soit concernant l’environnement qui t'entoure, les personnes que tu vois de loin ou rencontrées, tu essaie de tout voir dans son moindre détail. Peut-être que cela t'éviteras de mauvaises surprises. A moins que ta curiosité ne te pousse dans la mauvaise direction.

Curieuse
Parlons-en d'ailleurs de ta curiosité ! Tu veux tout savoir sur ce qui t'entoure, rencontrer tout le monde, apprendre tout ce qu'il est possible d'apprendre, même le plus improbable (surtout le plus improbable.)! Tu regardes tout avec émerveillement, qu'il s'agisse d'objets, de bâtiments, de plantes, du ciel… Il faut dire que tu n'en as pas connu la plupart. Mais ce qui t'intéresse le plus, c'est la diversité des gens que tu rencontres.

Sociable
Parce que oui, tu aimes les gens. Ou devrais-je dire : Ils te fascinent. Tu aimes discuter, apprendre d'eux, imaginer la vie du passant que tu as croisé tout à l'heure… Tu vas parfois jusqu'à suivre quelqu'un parce que tu t'es dit qu'il avait l'air intéressant. On va pas se mentir, stalker un parfait inconnu, c'est carrément flippant. A quoi tu réponds : « Oui mais c'est drôle ! Les gens d'ici sont bizarres ! » Dit celle qui suit les gens à leur insu et qui en plus de ça a un physique atypique…

Espiègle
Il fallait s'y attendre. Tu aimes tellement apprendre à connaître ceux que tu rencontres, que parfois, tu commences à agir malicieusement envers eux. En donnant une mauvaise indication, répondant une réponse sans queue ni tête, épiant des conversations que tu ne devrais pas entendre… On peut le dire, tu aimes embrouiller tes interlocuteurs.

volontaire
Malgré tout, tu es toujours prête à apporter ton aide ! Si jamais on te la demande, tu répondras toujours présente. Même lorsque l'on ne te la demande pas en fait. Tu as l'impression que si tu ne le faisais pas, tu serais inutile. Et ça, il en est hors de question. C'est pourquoi rejoindre le RGPC t'as semblé la meilleure chose à faire.

Têtue
Tu n'accepte pas d'avoir tort, ne te remets presque jamais en question, et de toute façon tes décisions sont les bonnes. Lorsque tu as une idée en tête, impossible de te faire changer d'avis. Tu seras déterminée à la réaliser jusqu'à son terme.

Problème d'identité
Et pourtant, chacun a sa part d'ombre, et bien que tu caches la tienne, tu ne pourras pas la nier éternellement. Tu sais qui tu es, tu te souviens de chaque instant de ta vie, mais en soi, tu ne te connais pas. Au fond qui es-tu ? Une fille de 15 ans ? Ou une petite fille de 8 ans comme celle reflétée dans le miroir ? Non, tu n'aimes pas ton apparence physique. De ce fait, tu te préoccupes de tout, sauf de toi.

Histoire.
}

- Tu es sûre de vouloir écouter cette histoire ? Je te l'ai déjà racontée hier !

- Oui !

Un sourire apparut sur mes lèvres tandis que Maman soupirait en sortant le même livre de son sac. J'adorais écouter mes parents me lire des histoires. Elles racontaient les aventures de chevaliers défendant d'immenses châteaux, de combats héroïque, et de créatures toutes plus étranges que les autres. Des choses que je ne verrais jamais, dans ce monde aussi noir que l'encre.

- Mais tu n'es pas un peu grande pour que je t'en lise ?

Je répondis par une moue boudeuse, et elle rit. J'aimais ce livre plus que les autres, elle le savait.

Peut-être que c'était la simplicité, la tranquillité fragile de ces moments qui me permettait d'oublier, l'espace d'un instant, le monde dans lequel je vivais. Un monde sans nom, sombre et vide.

Personne ne savait exactement quand il avait sombré. Ni ce qui avait provoqué sa chute. Mais il était là, perdu dans les ténèbres, depuis si longtemps que des cristaux avaient recouverts ses ruines, des tours si hautes que leurs sommets, imperceptibles, semblaient enveloppés d'un grand voile noir.

Rien ne favorisait la vie ici. Tout y était mort, disparu. Pourtant… Nous étions là. Obligés de sans cesse changer de refuge, espérant ainsi éviter que nos propres ombres ne se retournent contre nous, notre existence relevait du miracle. Elle résidant dans le peu de sources de lumière dont nous disposions : les lueurs naturelles des cristaux engendrés des ruines et d'étranges ampoules que l'on nous avait laissé, peut-être plusieurs millénaires auparavant. Ampoules que nous ne savions reproduire ou même réparer si elles avaient le malheur de se briser.

Mais les ombres… Elles étaient toujours plus malignes, semblaient toujours plus fortes à mesure que nos forces s'amenuisaient. J'avais entendu dire que leur nombre était moindre que dans des mondes non consumés par les ténèbres. Néanmoins nous étions nous-même peu nombreux. Moins d'une centaine. Et elles… Elles s'adaptaient plus vite que nous. Autrefois la lumière les repoussait. Désormais la moindre trace d'obscurité créée à notre insu les engendrait. Beaucoup sont morts à cause de ça. Mais comment éviter à d'autre de subir le même sort ?

La solution aurait pu être de se passer définitivement de lumière. Sans elle, les ombres étaient incapables de nous percevoir, parce que le temps nous avait fait leur ressembler, du moins physiquement. Nous avions les mêmes yeux jaunes, qui effrayaient tant. Malheureusement, il était impossible d'y voir sans elle. Il faisait trop sombre. Beaucoup trop sombre. Nous étions dépendant d'elle, mais elle causait notre perte.

De ce monde, je suis la dernière née. Je la resterai certainement.

Après tout, qui voudrait d'un enfant dans un tel endroit ? Qui voudrait laisser un tel héritage ? On trouva mes parents égoïstes d'en vouloir. Pas seulement à cause du monde dans lequel il devrait vivre. Il suffisait que je naisse au mauvais moment et… Personne n'aurait pu protéger ma mère. On l'aurait probablement abandonnée, priorisant la survie du groupe. Alors oui, on peut dire que j'ai été chanceuse. Elle aussi.

Mais comme il fallait s'y attendre, je n'ai pas vraiment grandi comme une enfant normale. Enfin, pour moi si, mais de ce que j'apprendrai plus tard, pas vraiment. A cause d'une temporalité n'ayant aucun sens, je n'ai pas l'âge que je devrais avoir. La dernière fois que j'ai compté, j'étais supposée avoir 15 ans. Malheureusement, mon corps n'a jamais suivi. Il lui est arrivé de stagner à un moment donné, grandir normalement, accélérer sa croissance… Je ne sais pas depuis combien de temps j'ai cette apparence enfantine. Rencontrer des gens censés avoir mon âge en devient troublant.

- D'accord, d'accord, j'ai compris. Il était une fois…

Des cris. Des cris l'interrompirent. Ils étaient parfaitement audibles, et à à peine quelques mètres. On commença à lancer l'alerte. Plus le temps de se cacher, il fallait fuir, fuir avant qu'elles ne nous trouvent. Quels idiots avions-nous étés ! Cela faisait… Je ne sais pas, peut-être l'équivalent d'un mois que les ombres n'avaient rien fait ? On aurait dû… Quelqu'un, n'importe qui aurait dû se douter qu'elles reviendraient. Qu'elles attendraient un relâchement de notre part pour… Pour…

Maman et moi, on tenta de s'échapper. Mais nous étions encerclées. Et maintenant ? Que devions-nous faire ? Que pouvions-nous faire ?

Papa nous rejoignis, et me mis une ampoule dans les mains. Je savais qu'aucun membre de ma famille n'en possédait. L'avait-il… Volée ? Non… Non il ne pouvait pas. C'est mal. Lorsque je lui demandai où il l'avait obtenue, il se contenta de m’ébouriffer les cheveux et de me sourire. Puis il me dit de fuir. De courir le plus loin possible d'ici. Je suis presque sûre d'avoir vu des larmes sur les joues de Maman. J'aurais aimé les serrer dans mes bras. Leur dire que je les aimais… Mais nous manquions de temps. Alors qu'il semblait flou, il nous filait entre les doigts.

Alors… Je suis partie. Et tandis que je courais, j'eus la pensée idiote que s'ils avaient tant voulu un enfant, c'était pour avoir une raison de vivre. J'aurais tellement voulu ne pas penser ça.

Après quelques mois… Secondes… Semaines… ? Oh et qu'importe ! Dans tous les cas le résultat fut le même. Les ombres me rattrapèrent, et finirent par m'encercler.

Je ne pouvais plus leur échapper. Mais je ne voulais pas mourir. C'était trop tôt ! Il fallait encore que… Que je retrouve les autres ! Que je retrouve mes parents ! Ils pouvaient très bien s'en être sortis, je ne pouvais pas les abandonner comme ça. Je devais les retrouver… Je devais…

Elles m'attaquèrent, et de peur, je me recroquevillai sur l'ampoule que je tenais toujours en main. Une vive lumière en sortie, et avant que je ne m'en rende compte, elle inonda la zone, en fissurant le sol. Puis tout redevint noir, et les ombres avaient toutes disparues.

JE NE SAIS PAS. Je ne sais pas comment j'ai fait. J'étais complètement paniquée, je ne comprenais pas comment c'était possible. Et puis… La lampe s'est éteinte et j'ai dû perdre conscience.

Ensuite… Je ne sais pas vraiment ce qui est arrivé ensuite. J'ai quelques brides de souvenirs, tellement troubles qu'elles me semblent confuses. Ce dont je me souviens, c'est d'angoisse, de tristesse… J'ai peut-être pleuré… Je ne sais plus. Mais je me souviens de ma peur, je ne sais plus vraiment pourquoi. Cela dit, on peut y trouver un tas de réponses. Je n'avais jamais connu la solitude avant après tout.

Cette situation a durée un certain temps. Un temps interminablement long ? Court ? Je devrais arrêter d'essayer de compter. Puis le son des vagues, une phrase et… Plus rien. Je me suis juste sentie tomber.

- Hé ! Est-ce que ça va ?

Je me suis réveillée dans un monde nommé Radiant Garden, entourée de personnes que je ne connaissais pas.

* * *

« Cher journal. J'aurais bien commencé autrement, mais on m'a dit qu'il fallait toujours commencer comme ça

Aerith m'a dit qu'écrire un journal pourrait m'aider, mais je ne vois pas vraiment par où commencer…

Jour 1, temps clair, 14h06.
Personne ne va me lire hein ? Je suis arrivée à Radiant Garden il y a approximativement un mois, à l'aide d'un moyen inconnu. Mais je suis sûre d'avoir entendu le son des vagues, ce qui signifie que je suis descendue en bas des montagnes, et des ruines autours desquelles j'habitais. C'est seulement possible ? ainsi qu'une voix. Je crois qu'elle à dit… : « Arriveras-tu à vivre dans la lumière ? Ou te feras-tu consumer par les ténèbres ? » Je ne sais pas encore si je dois m'en inquiéter ou non… Je ne sais pas non plus comment je devrais considérer mon "petit problème" avec mon écharpe.

Je ne sais pas s'il s'agît d'un effet secondaire de mon arrivée ici ou non, mais… Je peux la contrôler maintenant ? Le plus étrange là-dedans est que je ne trouve pas ça étrange. C'est comme si… Je l'avais toujours utilisée comme arme, alors que non ! Enfin je ne crois pas… Ou alors, j'ai obtenue cette capacité et je ne m'en souviens plus ? Combien de temps suis-je restée seule au juste ? C'est effrayant d'y penser…

J'habi
Je vis
Actuellement, je loge
Je devrais arrêter de faire autant de ratures.

Ce sont les membres d'un groupe nommé le « Radiant Garden Peacekeeping Committee » qui m'ont recueillie lorsque je suis tombée arrivée. Ils m'ont à peu près expliqué tout ce que j'avais besoin de savoir sur cet endroit. Et aussi pourquoi j'ai besoin de manger si je ne veux pas que mon ventre ne me fasse des bruits bizarres ou mal Je n'ai pas réussi à bien leur expliquer d'où je venais, mais ils ont compris que je n'avais aucun moyen d'y retourner. Il faut dire que j'étais en larm Alors ils m'ont proposé de me loger temporairement.

Mais j'étais mal à l'aise d'accepter leur aide sans rien leur offrir en retour. Alors j'ai décidé de rejoindre leurs rangs ! Au début, ils ont refusé. J'étais trop jeune d'après eux. Ok, physiquement, je suis petite mais je suis supposée avoir 15 ans ! Je suis restée assise devant leur porte jusqu'à ce qu'ils acceptent. J'ai fini par leur dire qu'ils n'avaient pas besoin que de combattants et que je trouverai bien de quoi me rendre utile. Heureusement, j'ai été habituée à devoir trouver de nouveaux chemins dans mon monde d'origine, alors ça n'a pas été compliqué de trouver ! Je trouverai les meilleurs chemins suivant ce dont on a besoin dans les autres mondes ! Je serai une éclaireuse en somme.

Et qui sait ? Peut-être que je ne suis pas la seule à être sortie ! Si je suis vraiment seule je trouverai bien un moyen d'y retourner et de sauver ceux toujours coincés là-bas.
»

{
Particularités.

1 - Lorsque Agnès n'a plus d'énergie, l'ampoule qu'elle tient s'éteint.
2- Ses yeux brillent dans le noir, mais à son grand désarroi, ne lui permettent pas d'avoir une vision nocturne. ET ARRÊTEZ DE LA CONFONDRE AVEC UN SANS-CŒUR QUAND IL FAIT SOMBRE BON-SANG !
3 - Pour régler ce problème, on lui a offert le chapeau qu'elle porte à présent. Depuis, Agnès le remet en place chaque fois qu'elle est gênée.
4 – La puissance qu'elle utilise dans une attaque sera toujours trop élevée par rapport aux capacités de son corps de 8 ans. De ce fait, elle s'épuisera vite dans un combat long.
5 - Ce qui se voit le moins est ce qui ronge le plus. Agnès s'inquiète. Ses proches sont-ils seulement encore en vie ? « Si je le suis ils le sont. »
Ils doivent l'être.
6 – N'ayant nul part où aller (et n'ayant pas vraiment cherché), elle loge actuellement dans la maison de Merlin, à Radiant Garden.
7 – Puisqu'elle ne se trouve plus dans le RoD, Agnès grandi désormais normalement. Elle garde néanmoins 7 ans d'écart entre son âge physique et son âge mental.
8 – Pathinder = Éclaireur, ou explorateur. Son rôle consiste donc à explorer les mondes, trouver les meilleurs chemins possibles suivant le besoin. Il crée également des cartes, dont il laisse un exemplaire dans de gros coffres fermés à clef, si jamais il lui arrivait de perdre le sien. Mais ils ont une fâcheuse habitude à disparaître. Surtout lorsqu'un porteur de keyblade est dans les parages… (je ne vise personne.)
Hors-jeu. }Et je peux enfin dire que cette fiche est officiellement terminéééééée! \o/
Pour la petite histoire, j'ai décidé de refaire Agnès, qui existe de RoD pour ceux qui y étaient! XD J'ai prévu de refaire Snow de l'ancien BtK aussi, mais je vais attendre d'avoir fait quelques rps avant :3
Pour ceux qui ne me connaissent pas, J'ai joué à BBS, KH1, Days, KH2, et DDD! Mais pas vraiment dans cet ordre vous devrez vous en douter. (ce moment où tu commence ton premier KH et que tu comprends rien parce que t'as pas joué aux autres X'D) J'ai aussi regardé un Let's play de 0.8. Pour le reste, vous ferez ma connaissance dans les rps et sur le Discord! Prenez soins de vous! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I&#39;m too sexy for my icon Messages : 53
Munny : 152
Date d'inscription : 20/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://beyond-the-keyhole.forumactif.com
Ven 26 Oct - 17:06
Validation!
}



{ Petit mot.
God, Agnès est adorable. MUST PROTECT. DFDSFK. J'adore son histoire, j'adore son innocence et l'implication des cartes dans les coffres! C'est perf.

Have fun sweetie ♥️

Statistiques. }

  • Rang : Novice.
  • Points de vie : 65 PV.
  • Attaque : 10.
  • Attaque critique : 20.
  • Magie : 4.
  • Sort critique : 8.
  • Défense : 3.
  • Soin : 5.
  • Curaga : 10.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (69) Dark Tirak est dans la place...tout baigne!!!
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» CNN: Food prices rising across the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Dispositio. :: Éveil des Cœurs. :: Cœurs éveillés.-
© Beyond the Keyhole, 2018 - toute reproduction est prohibée.